14 nov. 2011

Baume lèvres réparateur by Polaar : mon gadget labial anti-froid

Obsédée par les lip balms (je dois en avoir au moins 5 dans mon sac à main), je ne compte plus le nombre de fois que j’en applique généreusement dans une journée... Un peu comme mon verre de smoothie matinal ou mes tasses de thé vert quotidiennes, c’est une marotte dont je ne peux me passer.

Quand le froid pointe le bout de son nez, mes attentes vis-à-vis d’un baume sont alors beaucoup plus grandes. Pour me plaire il doit être ultra nourrissant, protecteur, réparateur assouplissant et adoucissant (oui tout ça à la fois). Les effets repulpeurs et glossy passent tout bonnement au second plan. 


En ce moment, je teste le stick lèvres Polaar, dernier né de la gamme Extreme Care. Outre ses points forts que je développerai un peu plus bas, je me suis aussi laissée séduire par son design. Oui j’ai été faible je l’avoue. Mais c’est plus fort que moi, mes coups de cœur sont souvent dictées par l’innovation produit dans les formulations ET le packaging.

Présentation sommaire

= Ce baume ultra nourrissant protège et répare efficacement les lèvres desséchées ou abîmées.
+ Les polyphenols issus de baies sauvages de Laponie apaisent les lèvres abîmées, l'huile de germe de blé les répare. Le beurre de karité nourrit et la cire d'abeille forme un film protecteur assouplissant.
! Sans paraben, sans alcool, sans huile minérale. Testé sous contrôle dermatologique.

Prix public conseillé : 9,90€ | Disponible dans les parfumeries Marionnaud et en officine

La composition : j'aime ou j'aime pas ?

INCI : Ricinus communis seed oil, octyldodecanol, hydrogenated coconut oil, cera alba, ozokerite, butyrospermum parkii butter, cetyl palmitate, macadamia ternifolia seed oil, triticum vulgare germ oil, titanium dioxide, hydrogenated castor oil, parfum, caprylic/capric triglyceride, vaccinium vitis idaea fruit extract, rubus chamaemorus fruit extract, rubus arcticus fruit extract, methicone, oryzanol, tocopheryl acetate, mica, alumina, bisabolol, citral, citronellol, geraniol, limonene, linalool.

Je retrouve des matières premières chères à mon cœur : huile de tournesol, huile de ricin, huile de coco hydrogénée, huile de germe de blé, beurre de karité, cire d’abeille, des extraits de fruits. Exit la paraffine et le petrolatum véritables cache-misère qui ont pour principale rôle de donner l’impression de nourrir l’épiderme.
Par contre, je note la présence de deux ingrédients inutiles: le methicone (un silicone) et de mica (réflecteur de lumière) . Dommage la composition aurait pu être 100% nickel.


Le test, mon avis

J’ai aimé 

Présentation / Design :
Je suis une grande amatrice du travail réalisé autour du packaging des soins Polaar. En effet, chaque gamme a sa propre identité en totale cohérence avec l’actif phare. C’est le cas du baume lèvres réparateur où la synergie des couleurs blanc neige, rouge, bleu et gris rappellent parfaitement les codes couleurs de la gamme Extrême Care.
Mention spéciale pour le système d’ouverture novateur et super pratique. Plus besoin d’ôter un capuchon, il suffit de pousser vers le bas l’encoche afin de libérer le baume. 

polaar extreme care
Mini animation du système d'ouverture

Texture 
Très très riche, vu la composition ce n’est pas étonnant !

Nutrition, hydratation 
Nickel chrome. Le baume répond parfaitement à mes attentes. Il apaise, protège grâce à son film protecteur, hydrate, régénère et cicatrise mes lèvres. Appliqué avant de dormir, je me réveille toujours le lendemain avec des lèvres bien douces et nourries.

Odeur
Une très légère odeur provenant sans doute du mélange d’huiles et beurres végétaux.

J'ai moins aimé

Pénétration
Très moyenne. Le stick a un vrai pouvoir couvrant, mais il laisse apparaître une fine couche blanche (si on en met des tonnes) peu esthétique et qui prend du temps à être absorbée.

Conclusion
Vous l’aurez compris, j’adore ce baume ! Il remplit parfaitement sa mission. Agissant comme un véritable soin, j’ai pu noter une action réparatrice sur mes lèvres gercées. Il fait aussi son boulot en cas de lèvres bien sèches et fendillées.
Mis à part le temps de pénétration plus ou moins long, il vaut vraiment le coup !


Vous avez aimé cet article ?

Rendez-vous sur Hellocoton !


0 comments:

Enregistrer un commentaire

SUIVEZ ROCK AND ROLL DOLL

RSS FeedTwitterFacebook
Abonnez-vous à la newsletter et soyez alerté(e) dès la parution d'un nouvel article